Le moratoire sur la pêche au pôle Nord est un pas dans la bonne direction | WWF-Canada

Le moratoire sur la pêche au pôle Nord est un pas dans la bonne direction

Posted on 04 December 2017   |  
Crevette nordique, Ryfylke, Norvège
© Rudolf Svenson/WWF
Le WWF-Canada soutient l’accord de principe visant à empêcher la pêche commerciale dans les eaux arctiques non réglementées jusqu’à ce qu’une analyse scientifique soit complétée
 
IQALUIT, 1er décembre 2017 – Le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) félicite le gouvernement du Canada ainsi que les autres pays qui ont conclu l’accord de principe visant à empêcher la pêche commerciale dans les eaux non réglementées de la partie centrale de l’océan Arctique.
  
Megan Leslie, chef de la direction et présidente du WWF-Canada, fait la déclaration suivante :
« C’est un moment extraordinaire. Cet accord de principe, effectué à la fois par les états côtiers de l’Arctique et les nations impliquées dans la pêche industrielle, qui vise à instaurer un moratoire sur la pêche commerciale en haute mer autour du pôle Nord, est la représentation concrète du principe de précaution. En raison du réchauffement de l’Arctique, accompagné de l’augmentation constante des populations humaines et des besoins alimentaires, les possibilités d’entreprendre des pêches commerciales dans les eaux arctiques autrefois recouvertes de banquise sont de plus en plus réelles.
 
« Le Canada a été le siège du plus grand effondrement des pêches que l’humanité ait connu. Avec les pêches en Extrême-Arctique, nous avons l’opportunité de bien faire les choses et cet accord marque une étape décisive majeure. Nous sommes heureux de voir un engagement pour une relation de nation à nation avec les Peuples Autochtones du Canada lorsqu’il est temps de prendre des décisions concernant l’océan Arctique. Et nous nous réjouissons tout particulièrement de constater que les futures décisions concernant les pêches seront fondées sur une profonde compréhension scientifique de cet écosystème marin extrêmement sensible. C’est un bel exemple de collaboration qui transcende les frontières politiques et culturelles afin de gérer de façon durable une ressource naturelle dans un monde en constant changement. »  
  
À propos de l’accord :
  • Lorsqu’il sera signé, cet accord juridiquement contraignant permettra d’empêcher la pêche commerciale dans l’océan Arctique pour une période d’au moins 16 ans.
  • Cet accord se renouvellera automatiquement chaque cinq ans suivant les premières 16 années, imposant ainsi la responsabilité aux gouvernements signataires de soit se retirer, soit instaurer un système de gestion fondé sur la science.
  • Les partenaires de cet accord sont : le Canada, les États-Unis, la Russie, le Groenland, le Danemark, la Norvège, l’Union européenne, la Corée du Sud, le Japon, la Chine et l’Islande. 
 
À propos du WWF-Canada
Le WWF propose des solutions aux grands défis de conservation qui nous tiennent tous à cœur. Nous menons des projets dans des lieux uniques et de grande valeur environnementale afin que la nature, les espèces et les communautés puissent cohabiter en toute harmonie. wwf.ca/fr
 
Pour plus de renseignements :

Laurence Cayer-Desrosiers, Spécialiste communications et événements | WWF-Canada lcdesrosiers@wwfcanada.org | 514-394-1106
 
 
 
Crevette nordique, Ryfylke, Norvège
© Rudolf Svenson/WWF Enlarge

Comments

blog comments powered by Disqus