Paul Crowley | WWF-Canada

Paul Crowley

Directeur, programme Arctique

« L’Arctique est une région qui regorge d’opportunités. Je suis fier de travailler avec les communautés locales afin de trouver des solutions pratiques et efficaces, qui fonctionnent. Les peuples de l’Arctique ont tant de choses à apprendre au monde à propos de la viabilité environnementale. »
 

Paul Crowley, un résidant de longue date du Nunavut, a travaillé sur plusieurs aspects du développement durable en Arctique, et ailleurs sur la planète, pendant plus de 20 ans. Il fut entre autres secrétaire principal de la première ministre du Nunavut, Eva Aariak. Avocat de formation, Paul a agi comme conseiller dans le cadre de plusieurs dossiers arctiques, tels que les changements climatiques, la gestion des ressources naturelles ainsi que le développement économique et social. Auparavant, il a travaillé étroitement avec Sheila Watt-Cloutier, qui fut nommée pour un prix Nobel, afin d’inclure la notion de droits humains dans les négociations de l’ONU sur le climat, et pour donner un visage humain aux changements climatiques. Dans le cadre de ce travail, il a contribué à concevoir et à mettre sur pied Many Strong Voices, une coalition entre les peuples de l’Arctique et ceux des petits États insulaires. Paul est aussi venu en aide à plusieurs organisations inuites, par exemple en tant que conseiller spécial pour la Qikiqtani Truth Commission, qui a examiné les relations entre les Inuits et le gouvernement en terre de Baffin entre les années 1950 et 1970, ou en tant que directeur général du Conseil de développement social du Nunavut, qui est chargé de déposer annuellement un rapport sur l’état de la culture et de la société inuite.

 
	© Paul Crowley
Paul Crowley
© Paul Crowley
LIEU DE RÉSIDENCE ET DE TRAVAIL : Iqaluit, Nunavut

ÉTUDES : LL. B. Droit (cum laude), Université d’Ottawa, Ottawa, Ontario

AU WWF DEPUIS : 2014

ESPÈCE PRÉFÉRÉE : le chien inuit canadien (Qimmiq)

DÉTAIL MÉCONNU : Paul a beaucoup voyagé en traineau à chiens en Arctique, incluant jusqu’au Pôle Nord.