Ce que fait le WWF | WWF-Canada
 
	© Staffan Widstrand / WWF

Ce que fait le WWF

Bien planifier pour préserver la vitalité de l’Arctique

En ce qui touche à l’Arctique, l’objectif du Fonds mondial pour la nature est clair : faire en sorte que cette région – sa faune et les populations dont la subsistance est liée à une faune en santé – puisse s’adapter à l’évolution climatique. 

                    

Il ne suffit pas de savoir faire face aux conséquences du réchauffement climatique à mesure qu’elles se manifestent, il faut être prévoyant et planifier. La nouvelle réalité est indéniable : le nombre de jours sans glace dans l’océan Arctique augmente chaque année, et cela chamboule la vie de ce vaste continent. Les glaces reculant, l’océan s’ouvre davantage à la navigation pour atteindre des zones de terre ferme maintenant libérées, et cela ouvre la voie à l’extraction pétrolière et minière et autres types de développement industriel. Des zones marines autrefois inaccessibles s’ouvrent à la pêche et à la navigation. Quant à la faune, elle doit modifier ses habitudes, partir à la recherche de nouveaux territoires, et apprendre à vivre avec la présence humaine; ses conditions de vie sont bouleversées, ses parcours migratoires traditionnels sont perturbés, ainsi que ses sources de nourriture et ses habitats.
 
 / ©: WWF-Canon / Sindre Kinnerød
Polar bear road sign, Longyearbyen, Spitsbergen (Svalbard) arctic archipelago, Norway.
© WWF-Canon / Sindre Kinnerød
Le WWF-Canada souhaite contribuer au maintien de l’équilibre des écosystèmes en Arctique et, pour ce faire, il travaille à une planification qui assurera la préservation de la faune arctique tout en respectant les pratiques et traditions des communautés locales, et promeut un développement responsable des ressources de ce vaste territoire. Ce travail de grande ampleur réunit la recherche scientifique, la collaboration avec les communautés, le secteur privé, les associations autochtones et les gouvernements, en veillant à donner aux générations montantes les moyens de son avenir, et en soutenant les efforts déployés à l’échelle nationale et internationale en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de tenter de ralentir le phénomène de réchauffement climatique.
 
 / ©: Jon Aars / Norwegian Polar Institute  / WWF-Canon
Norwegian Polar Institute researcher Magnus Andersen examining the head of a male adult polar bear (Ursus maritimus), Hornsund, Svalbard, Norway.
© Jon Aars / Norwegian Polar Institute / WWF-Canon

La connaissance au cœur d’une action tangible

Une part importante du travail que mène le WWF en Arctique consiste à favoriser la recherche scientifique. Il est en effet essentiel pour lui assurer un réel avenir de mieux comprendre ce monde unique et les espèces qui l’habitent. C’est à cette fin que le WWF-Canada participe à des projets couvrant une diversité de sujets – du pistage des ours, narvals et autres mammifères marins, à la modélisation prospective de la superficie et de la répartition des glaces, en passant par le mappage des impacts potentiels d’un déversement de pétrole en mer de Beaufort. En outre, nous recueillons et colligeons le savoir traditionnel des communautés Inuit, une mine de renseignements complémentaires à la recherche.


(en anglais seulement)

Pour une réglementation bien étayée

Le WWF-Canada croit qu’une bonne manière de contribuer à l’élaboration d’une saine gestion de l’Arctique consiste à fournir le fruit de son expertise scientifique aux décideurs et politiques. Voici quelques exemples du travail réalisé en matière de gouvernance:
  • Le WWF est le seul ONG environnemental qui ait le statut d’observateur au sein du Conseil de l’Arctique, (en anglais seulement) un forum intergouvernemental de soutien à la coopération entre les États arctiques
  • Le WWF-Canada est membre du Beaufort Sea Partnership (en anglais seulement), une coalition d’organismes travaillant à assurer une activité responsable en la mer de Beaufort
  • Le WWF-Canada a participé aux discussions de l’International Maritime Organization portant sur l’élaboration d’un Code polaire exécutoire régissant la navigation en Arctique
  • Le WWF-Canada a soutenu des relevés de populations d’ours polaires réalisés en vue de l’évaluation de la santé et du statut de ces populations, et la détermination des méthodes de gestion de ces populations, y compris des quotas de récolte

Indispensable collaboration avec les communautés nordiques

Notre action dans le Grand Nord se fait en collaboration avec les communautés nordiques, soit les peuples qui habitent l’Arctique depuis des millénaires et ont de ce fait un grand savoir traditionnel à partager. Les bouleversements que subit l’Arctique soulèvent plusieurs enjeux pour ces communautés – climat imprévisible et conditions de glace dangereuses, chamboulement des habitudes et comportements des espèces fauniques, et augmentation des situations conflictuelles avec des ours polaires sont autant de nouveaux enjeux qui mettent à risque non seulement leur mode de vie traditionnel mais leur vie elle-même.
 
 / ©: Monte HUMMEL / WWF-Canada
A young sled dog rests on a small komatik, a traditional Inuit sled, built for training dogs to pull the full-size versions, Baker Lake, Nunavut, Canada.
© Monte HUMMEL / WWF-Canada
Concurremment, les communautés nordiques accueillent avec enthousiasme la possibilité de tirer profit du développement économique auquel s’ouvre maintenant l’Arctique. Il est donc important pour ces collectivités de trouver le juste équilibre entre la préservation de leurs traditions et de l’écosystème qui ont assuré leur survie pendant des générations, et l’exploration des nouvelles possibilités qui s’offrent à elles.

Le WWF-Canada travaille en collaboration avec les communautés confrontées à d’importances décisions quant à la manière de gérer et de développer des zones clés de l’Arctique, et participe à des projets locaux de protection des populations et de réduction du nombre d’abattages défensifs d’ours polaires. C’est ainsi qu’un nouveau programme de formation a été mis sur pied au Nunavut pour apprendre à la population comment agir lors de rencontres avec des ours, des clôtures électriques ont été installées pour former des enclos de protection pour les chiens de traîneau, et des contenants en métal ont été distribués pour conserver la nourriture et la protéger des ours.
 
 / ©: Zoe Caron / WWF-Canada
Caribou antlers sit atop a rocky platform, Douglas Harbour, Nunavut, Canada.
Zoe Caron / WWF-Canada

Projets prioritaires

 

Le détroit de Lancaster

 
	© WWF-Canada
Une région arctique ayant une riche biodiversité et une vie marine abondante qui se doit d’être protégée des explorations pétrolières et gazières.

En savoir plus

Le Dernier refuge de glace

 
	© Lee NARRAWAY / WWF-Canada
Il ne reste qu’une région en Arctique où l’on prévoit que la banquise saisonnière survivra au-delà de 2050.

Pour en savoir plus…

Faune

 
	© Paul Nicklen/National Geographic Stock / WWF-Canada
Le Canada est le territoire de certaines des espèces les plus emblématiques de l’Arctique.

Pour en savoir plus…

Navigation en Arctique

 
	© Jim Leape / WWF
La banquise ne cesse de reculer, ce qui ouvre de nouvelles voies de navigation – on en constate déjà les impacts.

Pour en savoir plus… 

Hydrocarbures

 
	© National Geographic Stock/ James P. Blair / WWF
Le risque environnemental s’accroît parallèlement à l’intensification des activités de mise en valeur pétrolière et gazière.

Pour en savoir plus…

Sur la piste de l’ours polaire

 
	© Steve Morello / WWF
Extrait d’un journal de bord :
« L’ourse a suivi la côte jusqu’à un autre grand fjord plus au nord, le
Woodfjorden. Nous avons déjà observé ce type de déplacements en été, où les ours parcourent de grandes distances le long des côtes. Il arrive qu’ils passent l’été à patrouiller une portion de la côte. »

Pour en savoir plus…

Exploration

 
	© (C)WWF
Allez voir la carte du WWF sur ArkGIS.org, qui montre comment l’activité humaine intervient sur l’environnement.

Rendez-vous au www.arkgis.com
(en anglais seulement)

Programme d’introduction des jeunes à l’Arctique

Le WWF-Canada participe étroitement au programme Students on Ice, qui réunit des élèves venus de partout sur la planète pour prendre part à des expéditions éducatives à travers l’Arctique. Ce programme vise à sensibiliser et informer les jeunes des enjeux auxquels est confronté l’Arctique, et faire naître la passion qui fera d’eux les prochains scientifiques, chefs de file environnementaux et sociaux qui prendront en main l’avenir de l’Arctique.


Pour en apprendre davantage sur le programme Students on Ice
(en anglais seulement)


(en anglais seulement)