Le monarque | WWF-Canada

Le monarque

Le monarque est un véritable phénomène migratoire. En effet, la migration de ce petit papillon se fait sur de 2 000 à 5 000 kilomètres. Il accomplit ce périple en deux mois, et de tous les insectes migrateurs, il est au 2e rang pour la distance parcourue. À la fin de l’automne, le monarque quitte le Canada, traverse les États-Unis et se rend dans les montagnes boisées du Mexique pour hiverner jusqu’au printemps, moment où il reprend la route du Nord. Le monarque adulte compte deux paires d’ailes d’un rouge orangé vif, veinées et bordées de noir et dont la bordure est parsemée de taches blanches. Le mâle arbore des taches noires distinctives le long des veinures de ses ailes, et il est légèrement plus grand que la femelle. Le papillon adulte vit de quatre à six semaines.

Aire de répartition



Au mois de novembre, des millions de monarques quittent le sud du Canada et les États-Unis. Une faible proportion de ces papillons s’arrêtera le long de la côte californienne pour y passer l’hiver, tandis que la majorité poursuivra son périple jusqu’au Mexique, qui compte près de dix grands sites d’hivernation du monarque. La plupart des papillons se retrouvent alors dans la Réserve des papillons monarques, dans l’état du Michoacán. Ils envahissent les forêts et s’agglutinent sur les arbres, dont on ne voit plus alors que le reflet doré des milliers de papillons qui y ont élu domicile pour s’y reposer. Ces dernières années, la superficie de forêt occupée par les papillons a chuté drastiquement, en raison des menaces qui pèsent sur les populations et habitats du monarque.

Alimentation


© Frank Parhizgar / WWF-Canada

La chenille du monarque se nourrit principalement de l’asclépiade, plante sur laquelle la femelle cherche à pondre ses œufs afin que dès sa sortie du cocon, la petite chenille puisse commencer à se nourrir des feuilles. Adulte, le papillon se nourrira de nectar.

Cycle de vie

Le cycle de vie du monarque se décline en quatre phases : d’abord œuf, puis larve (chenille), ensuite chrysalide, et enfin, adulte. Une fois l’œuf pondu, la croissance dure environ quatre jours. La chenille naît alors et se nourrit de feuilles d’asclépiade pendant environ deux semaines. Elle se métamorphose ensuite en chrysalide, dont émergera après une dizaine de jours le papillon adulte, qui vivra de 4 à 6 semaines, sauf s’il s’agit de la génération de la fin de l’été, qui entreprendra la migration vers le Mexique et vivra entre 6 et 7 mois.


© Frank Parhizgar / WWF-Canada

Restez informé grâce à notre infolettre mensuelle

newsletter

Restez au courant des nouvelles et des efforts de conservation du WWF-Canada chaque mois en vous abonnant à notre infolettre mensuelle.

newsletter

PROTÉGEONS LE VOL DU MONARQUE

Le monarque Le monarque en 5 points

Statut – En danger
Nom scientifique – Danaus plexippus
Poids – moins de 0,5 g
Taille – envergure de 7-10 cm
Durée de vie – la vie reproductive du monarque dure en moyenne 5 semaines

Menaces

Trois grandes menaces pèsent actuellement sur le monarque : la coupe illégale, la disparition de l’asclépiade et le réchauffement climatique. Le rapport 2013-2014 du Fonds mondial pour la nature au Mexique révélait que le nombre de papillons venus y passer l’hiver était le plus faible constaté en 20 ans. C’est en mesurant la superficie occupée par les papillons que ce constat a pu être établi, et celle-ci était passée de 27,5 acres en 2003 à… 1,65 acre en 2013!

La survie du monarque est inextricablement liée aux montagnes boisées du Mexique où il se rend pour hiverner. Cependant, les communautés de ces régions ont également besoin des ressources de leur région, et tourisme et agriculture exercent une forte pression sur les forêts. Au Canada et aux États-Unis, le monarque a besoin de lieux où se reproduire et se nourrir, or les herbicides utilisés à grande échelle éradiquent progressivement sa source première de nourriture, l’asclépiade.

Le réchauffement climatique menace de perturber le schéma migratoire du monarque par son effet sur les conditions climatiques de son aire d’hivernation et de son territoire estival de reproduction et d’alimentation.



© J.D. Taylor / WWF-Canada

Solutions

Ce qu’il faut faire
  • Maintenir le contrôle de la coupe illégale dans les forêts du Mexique, dont elle a été quasiment éliminée.
  • Gérer l’écotourisme dans une perspective durable, au bénéfice des collectivités locales et des populations de monarques
  • Étudier le problème de l’éradication de l’asclépiade commune due à l’usage intensif de pesticides au Canada et aux États-Unis; cette espèce d’asclépiade est la plus répandue et abondante, or l’asclépiade est l’espèce de prédilection du monarque
  • Le groupe de travail auquel les trois chefs de gouvernements – y compris le premier ministre Harper – ont confié, en 2014 au Mexique, le mandat de formuler des recommandations en matière de conservation du monarque en Amérique du Nord, doit élaborer de toute urgence un programme recevable de reconstitution de la population de papillons monarques. Le rapport de ce groupe est attendu en 2015 dans le cadre d’une rencontre au Canada des trois chefs de gouvernement.

Ce que fait le Fonds mondial pour la nature

  • Le Fonds mondial pour la nature travaille à assurer la conservation de la biodiversité et de la mosaïque d’écosystèmes dans l’une des régions les plus biodiversifiées du Mexique – récif méso-américain, désert du Chihuahua, golfe de Californie, et forêts du Chiapas et de l’Oaxaca, qui abritent des centaines d’espèces uniques.
  • Le WWF travaille auprès des collectivités, gouvernements et entreprises à la préservation de l’habitat des papillons – constitué essentiellement de sapin et de pin – au Mexique, par la promotion de saines pratiques de gestion et de lutte contre la coupe illégale.
  • Le WWF renforce ses partenariats avec des organismes locaux dans le but de créer des incitatifs économiques qui encourageront les collectivités locales à conserver les zones essentielles de la Réserve des monarques.
  • Le WWF-Canada cherche à sensibiliser les enseignants et leurs élèves à la situation du monarque et de la faune en général dans le cadre de son programme d’éducation citoyenne Écoles pour une planète vivante.

Restez informé grâce à notre infolettre mensuelle

Restez au courant des nouvelles et des efforts de conservation du WWF-Canada chaque mois en vous abonnant à notre infolettre mensuelle.