Aires marines protégées | WWF-Canada
 
	© Andrew S. Wright  / WWF-Canada

Aires marines protégées

Océans en danger

Partout dans le monde, nos océans sont dans une situation critique. En 2015, le Rapport Planète Vivante – Océans annonçait un déclin de 49 % des populations d’espèces marines entre 1970 et 2010. Environ une espèce sur quatre de requins, raies et rajidés est menacée d’extinction, principalement en raison de la surpêche, et 29 % des pêches maritimes sont surexploitées. Les changements climatiques représentent une autre menace sérieuse pour la santé des océans, alors que les écosystèmes marins continuent de se détériorer en raison du réchauffement et de l’acidification des océans.  
 

Protection nécessaire pour des océans en santé

La santé des océans repose sur un réseau d’aires marines protégées (AMP) conçu pour favoriser la protection des espèces, des habitats et des écosystèmes. Le WWF-Canada cherche à soutenir – voire dépasser – l’engagement du Canada à protéger ses océans avec 5 % d’aires marines au pays d’ici 2017 et 10 % d’ici 2020. Le WWF appuie et encourage fortement les efforts du Canada et des autres nations à travers le monde pour développer et mettre en place des AMP qui répondent à des normes écologiques élevées. Les AMP efficaces interdisent les utilisations commerciales, comme l’extraction pétrolière et gazière, la pêche commerciale et les activités minières relatives aux grands fonds marins. Nous privilégions l’établissement d’AMP à proximité des côtes, où la population a un impact plus grand sur l’océan.  

Les AMP protègent la vie marine et les habitats pour qu’ils puissent se rétablir des impacts liés aux activités humaines comme la pollution ou la surpêche. Elles sont comparables aux aires protégées terrestres tels que les parcs nationaux : des sites dédiés à la conservation de l’environnement naturel à long terme, qui ne protègent pas qu’une seule espèce, mais l’écosystème en entier. 
 

Jusqu’à maintenant, seulement 1 % de notre territoire maritime est protégé

Aujourd’hui, seulement 62 000 km2, ou 1 % des océans et Grands Lacs du Canada, sont considérés comme protégés, soit une superficie à peine plus grande que la Nouvelle-Écosse. Et seulement une toute petite portion de nos océans, 0,01 %, est fortement protégée, signifiant qu’aucune pêche ni extraction pétrolière et gazière n’est permise à l’intérieur de l’AMP. La majorité des AMP ne bannissent pas la pêche commerciale et il y en a une qui permet même le développement pétrolier et gazier à l’intérieur de ses frontières.

En 1992, le Canada, de même que la plupart des pays, a signé la Convention sur la diversité biologique, avec l’objectif d’enrayer la destruction des habitats et des écosystèmes par la conservation d’au moins 10 % d’aires marines et côtières d’ici 2020. Le gouvernement peut compter sur d’autres mesures pour atteindre cette cible, mais accorder trop de poids à ces autres mesures pourrait compromettre l’objectif de 10 % : les mesures de conservation de l’océan devraient être efficaces, représentatives et connectées. 
 

Travailler pour s’assurer que 10 % de nos aires marines soient protégées d’ici 2020

Le WWF-Canada préconise les AMP dans nos trois océans. Nous travaillons pour nous assurer que le gouvernement du Canada soit imputable quant à son engagement à protéger 5 % d’aires marines du pays d’ici 2017 et 10 % d’ici 2020, et pour nous assurer que les AMP canadiennes ne soient pas seulement des noms sur une carte, mais protègent réellement nos océans.
 

ATTEINDRE 10 % D’ICI 2020

Où en est le Canada dans ses cibles d’aires marines protégées (AMP)?

5 %
10 %
---

Superficie devant être protégée d’ici 2020

Portion des eaux protégées où la pêche est interdite

AMP où la production pétrolière et gazière est autorisée

---

« Autres mesures » considérées comme une protection (pas AMP)

AIRE PROTÉGÉE LA PLUS RÉCENTE

 
	© Hal WHITEHEAD / WWF-Canada
Baleines à bec communes dans le Gully, une aire marine protégée
 
	© Natalie Bowes / WWF-Canada
Dauphins à flancs blancs du Pacifique dans le détroit d’Hecate, une aire marine protégée proposée

[FR] Canada has many Marine Protected Areas, of varying sizes and with different levels of protection. This interactive map allows you to explore some of the existing MPAs (purple) and proposed (blue) MPA sites identified by the federal government in all three of Canada’s oceans and the Great Lakes.

MPA_Map
  • Proposées
  • Protégées

AMP proposées

AMP existantes