Les épaulards de la mer de Salish | WWF-Canada
 
	© Natalie Bowes / WWF-Canada

Les épaulards de la mer de Salish

La survie de la population d’épaulards de la mer de Salish est de plus en plus incertaine. Depuis des années, les pressions subies par ces impressionnantes baleines — icônes de la côte du Pacifique particulièrement significatives pour les Premières nations et très admirées des touristes — ne cessent d’augmenter. En 2016, cinq épaulards adultes résidents du Sud et deux de leurs petits nés en 2015 sont décédés. La population ne compte plus que 78 individus. Les deux à trois prochaines années seront donc déterminantes afin de voir si le groupe va se reconstruire ou poursuivre son déclin.

 

L'existence des orques est menacée par le manque de nourriture, conséquence du déclin du saumon quinnat, la présence de polluants dans leur habitat, les perturbations dues aux activités humaines et la pollution sonore sous-marine. Bien qu’ils aient été officiellement déclarés menacés à la fois au Canada et aux États-Unis (leur habitat étant des deux côtés de la frontière), peu a été fait pour réduire les menaces auxquelles ils font face.

 

En fait, le transport maritime et la pollution sonore sous-marine qui y est associée seront même appelés à croître de manière significative au cours des prochaines années, alors que le port de Vancouver s'agrandira au terminal de Roberts Bank et que des projets tels que le pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan se développeront.

 rel=
Trois épaulards résidents du Sud, Colombie-Britannique.
© Natalie Bowes / WWF-Canada

Que fait le WWF-Canada

Depuis 2011, nous travaillons à rendre les océans plus tranquilles pour les espèces marines de la côte du Pacifique, dont font partie les épaulards.

 

Nous avons organisé des ateliers afin de réunir les chercheurs, les décideurs et l'industrie dans le but de trouver des solutions à la pollution sonore sous-marine. Nous avons également amélioré la surveillance de cette pollution par le bruit, et soutenu des projets de cartographie afin de comprendre où la pollution sonore affecte les habitats essentiels des épaulards, baleines à bosse et rorquals communs.

 

De plus, nous poursuivons nos collaborations au sein de programmes mis sur pied par l’industrie, tels que le programme ECHO du port de Vancouver et le programme Alliance verte, afin de trouver des solutions pratiques pour réduire la pollution sonore sous-marine.  

 

À l’été 2016, le gouvernement fédéral a publié sa proposition de plan d'action pour le rétablissement des épaulards résidents du Sud. Le WWF-Canada a répondu en insistant sur l’importance d’établir rapidement des mesures visant à réduire les menaces auxquelles font face ces épaulards, soit une réglementation pour leur assurer un approvisionnement adéquat en saumon quinnat, tout en s’assurant que les niveaux de pollution sonore et de contaminants toxiques n’augmentent pas, voire que ces menaces soient significativement réduites. La version finale du plan d’action n’a toujours pas été publiée.