Le rôle du WWF | WWF-Canada
 
	© Paul Nicklen/National Geographic Stock / WWF-Canada

Le rôle du WWF

WWF-Canada a, à l’égard de l’écorégion du nord-est du Pacifique, la vision d’une région d’une rare beauté et d’une extraordinaire diversité, où les communautés côtières et la nature s’épanouissent côte à côte. Nous cherchons à y créer un équilibre entre conservation et développement, de manière à assurer la pérennité de milieux naturels florissants, de cultures bien vivantes et d’économies durables, aujourd’hui et pour les générations à venir. Voici quelques-uns des projets en cours.


Planification écorégionale et gestion écosystémique

Le WWF privilégie une approche écorégionale, qui suppose la mise en place à l’échelle régionale de mesures de conservation afin d’assurer la protection d’espèces, habitats et écosystèmes, et ce, avant la mise en œuvre d’un plan de développement. En outre, nous préconisons une gestion plus intégrée et procédant d’une approche écosystémique de l’activité humaine courante et de ses impacts.

Dans le cadre de sa planification écorégionale, WWF-Canada travaille en collaboration avec d’autres groupes à une démarche de planification des milieux marins dans une écorégion située dans une zone appelée la Zone de gestion intégrée de la côte nord du Pacifique. WWF-Canada a également contribué à la création de l’association Pacific Marine Analysis and Research Association (PacMARA), un réseau indépendant et impartial de chercheurs qui souhaitent développer une science de la mer à interdisciplinarité croisée et à en favoriser l’utilisation dans le cadre du processus décisionnel d’une gestion écosystémique. Ce groupe collabore dans un esprit de partage de l’information et d’élaboration d’analyses pertinentes, et vise à combler les lacunes en matière de connaissance de ce milieu marin et côtier complexe.
 
	© Loblaw
© Loblaw

L’engagement envers des produits de la mer durables

Loblaw fait de l’approvisionnement en produits de la mer durables auprès de sources responsables une priorité sans compromis.

Pour en savoir plus

Côte Nord de la Colombie-Britannique

Véritable joyau écologique, cette région est précieuse pour la planète en raison de son extraordinaire diversité, des espèces et des environnements qui s’y trouvent là et nulle part ailleurs.

Pour en savoir plus  
 rel=
© Alan Burger / WWF-Canada

Engagement des communautés

L’équipe du bureau de la côte nord promeut activement le dialogue et la participation des collectivités face aux enjeux des milieux marins. C’est au moyen d’ateliers, de travail sur le terrain, de conférences et autres activités auprès des communautés que nous encourageons les jeunes, les entreprises et l’ensemble de la collectivité à s’approprier ces enjeux, à cerner les problématiques les concernant et à trouver des solutions pour tous.

Pour une meilleure performance environnementale

En Colombie-Britannique, nous aidons les entreprises à mieux gérer les ressources, à réduire la pollution et la consommation d’énergie, et à créer des emplois durables. Cette collaboration avec le secteur privé – pêcheurs et compagnies forestières, sociétés de transport et de construction, minières, pétrolières et gazières – contribue à la promotion de pratiques plus durables dont pourront s’inspirer des entreprises partout dans le monde.

Nous avons créé récemment un nouveau partenariat avec le groupe Washington Marine Group afin d’aider cette entreprise de construction navale et de transport maritime à prendre la tête de son secteur en matière de normes et pratiques recommandées au chapitre environnemental. Ce partenariat aidera en retour à protéger la côte britanno-colombienne grâce à une réduction des émissions et de la consommation d’énergie, et à une baisse notable de la pollution et des déversements.

Protection des habitats

Parmi nos priorités en matière de conservation figure la protection d’un réseau d’écosystèmes – terrestres et marins – qui représente l’ensemble des habitats et des espèces qui donnent son caractère unique à cette région. Un réseau bien bâti sur de solides bases scientifiques et développé en collaboration avec les communautés, les administrations publiques et les entreprises de la région. À l’heure actuelle, la superficie marine protégée représente moins de 0,5 % des eaux de la Colombie-Britannique, contre 12 % pour la superficie terrestre.

Nous déployons toutes les ressources possibles afin d’étendre la superficie de protection des océans. Une entente conclue dernièrement avec Pêches et Océans Canada et le Conseil de la nation Haïda a mené à la désignation du mont sous-marin Bowie – une zone unique de monts de mer issus de l’activité volcanique – comme aire marine protégée. WWF-Canada a joué un rôle de premier plan dans cette décision, par la négociation fructueuse d’une série d’options de gestion de la région avec la Canadian Sablefish Association – la principale entreprise de pêche commerciale de la zone du mont de mer.