Produits de la mer durables | WWF-Canada

Produits de la mer durables

 
	© Alyssa Bistonath / WWF-Canada

De meilleurs choix pour les produits de la mer

La manière dont nous pêchons et faisons l’élevage de produits de la mer a un effet direct sur la vitalité de nos océans. Or les produits de la mer représentent le plus grand marché de produits alimentaires sur la planète, et il faut donc veiller à nous approvisionner auprès de sources durables.


Selon l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 85 pour cent des espèces commerciales de produits de la mer ont atteint, voire dépassé, leur limite d’exploitation. Pendant ce temps, des fermes d’élevage mal gérées contribuent au déclin des habitats côtiers et de la santé des cours d’eau douce.
 
Toutefois, nous avons le pouvoir d’agir. La consommation de poissons pêchés certifiés par le Marine Stewardship Council (MSC) et de produits d’élevage certifiés par l’Aquaculture Stewardship Council (ASC) aide à maintenir la vitalité de nos écosystèmes marins.

Nous avons, comme consommateurs, le pouvoir d’agir sur l’avenir de nos océans. Optez pour des produits de la mer certifiés par le MSC et l’ASC, et n’hésitez pas à les demander à votre poissonnier. L’avenir de nos océans dépend des choix que nous faisons aujourd’hui.

Produits de capture

On estime qu’environ 90 pour cent des populations des grands poissons – plusieurs espèces de thon, de voiliers et de requins, notamment – ont été épuisés par la pêche. Le WWF croit qu’il est important de protéger les habitats marins et de promouvoir des méthodes de pêche responsables et durables – pour les espèces marines et pour nous. Voilà pourquoi nous travaillons avec les consommateurs, les restaurateurs et l’industrie – de la mer à la table, en somme – pour faire en sorte que nous nous approvisionnions en produits de la mer auprès de sources durables. Nous agissons également afin d’assurer la survie à long terme du réseau étroitement tissé que constituent les espèces sous-marines.
 


Requin Bleu © Richard Herrmann / SeaPics.com

Ce que vous pouvez faire

Choisissez des produits de la mer portant l’écolabel du MSC. Vous n’en trouvez pas? Demandez-les! Si votre poissonnier ou votre détaillant ne peut vous répondre, dites-lui que vous voulez savoir d’où viennent les produits de la mer que vous consommez et que vous exigez des produits clairement certifiés MSC. 

Sauver les océans commence par acheter le bon poisson

schooloffish.wwf.ca 
	© WWF-Canada
Visitez schooloffish.wwf.ca pour des recettes, des nouvelles sur la conservation des océans, et plus encore. (En anglais seulement)
 
En savoir plus

Protégez les stocks de produits de la mer, c’est facile.

Produits d’élevage

Près de la moitié des produits de la mer que nous consommons provient de fermes d’élevage, et l’on prévoit que le volume produit par celles-ci dépassera sous peu celui des pêcheries. De fait, l’aquaculture est l’industrie de production alimentaire affichant la plus forte croissance à l’échelle mondiale. Le WWF travaille en collaboration avec des organismes d’accréditation comme l’Aquaculture Stewardship Council à l’adoption de normes qui limiteront les impacts négatifs de la production d’élevage – impacts sur l’environnement et la société par une utilisation réduite des antibiotiques et pesticides, et réduction du nombre actuellement très élevé de poissons qui s’échappent des fermes d’élevage, propagent des maladies et nuisent à la diversité génétique.
 

L’état de nos océans

Les océans couvrent 40 pour cent du territoire du Canada et leurs rivages représentent le quart de toutes les côtes dans le monde. Nous bénéficions de l’une des plus fructueuses industries de la pêche, et les produits de la mer figurent au deuxième rang de nos exportations de produits alimentaires. L’industrie de la pêche contribue à plus de 2 milliards de dollars au PIB annuel du Canada et représente plus de 70 000 emplois. En 2010, le Canada a exporté pour 3,9 milliards de dollars de poissons et autres produits de la mer. Les cinq produits d’exportation les plus précieux sont le homard, le crabe des neiges, le saumon de l’Atlantique, la crevette et le hareng.  

Par contre, le Canada, c’est également l’effondrement des Grands Bancs de morue et des pêcheries en Atlantique, dont l’histoire se rappellera comme l’une des plus grandes crises écologiques de la planète.


Morue de l'Atlantique © Gilbert Van Ryckevorsel / WWF-Canada


La préservation de la vitalité des océans ne se résume pas à la protection des espèces marines qui ont une valeur commerciale. De fait, nous devons veiller à l’écosystème dans son ensemble, donc à toutes les formes de vie – du minuscule plancton aux immenses baleines. Nous devons mettre fin à des techniques de pêche d’un autre âge, qui détruisent des habitats (coraux et éponges) et mènent à la capture ou à l’empêtrement non intentionnels – mais hélas très courants – de nombreuses espèces non visées par les pêcheries. Nous devons également mettre en place des règles intelligentes pour assurer une saine et responsable gestion de nos pêcheries.

La consommation de produits de la mer durables est un moyen simple et efficace de contribuer à la protection de nos océans et à la vitalité des espèces qui les habitent.


Robin Davies, associé au projet Pêche durable du WWF à l’échelle mondiale, nous parle de conservation marine dans Plenty More Fish in the Sea? Solutions to a Global Food Crisis

Galerie de photos : Terre-Neuve, royaume des produits de la mer.

© Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada © Alyssa Bistonath / WWF-Canada

Qu’est-ce que le MSC? Qu’est-ce que l’ASC?



Le Marine Stewardship Council (MSC) est un organisme indépendant, sans but lucratif, dont l’action vise à contrer la surpêche. Le MSC a élaboré une série de normes environnementales de pêche durable et responsable, et les produits de la mer accrédités arborent l’écoétiquette bleue MSC. Cette écoétiquette identifie les produits de la mer de capture issus de sources durables. Vous trouverez plus d’information sur le MSC sur son site, au Marine Stewardship Council.

 



L’Aquaculture Stewardship Council (ASC) est également un organisme indépendant sans but lucratif, dont l’action vise la gestion d’un ensemble de normes régissant l’aquaculture responsable. Les produits issus des fermes d’élevage accréditées arborent l’écoétiquette ASC. Cette écoétiquette identifie les produits de la mer durables provenant de fermes d’élevage de poisson ou de fruits de mer se conformant aux normes établies. Vous trouverez plus d’information sur l’ASC sur son site, au Aquaculture Stewardship Council.

Pêcheries Certifiées MSC Au Canada

  • Atlantique Nord-Ouest – pêche de l’espadon au harpon
  • Atlantique Nord-Ouest – pêche de l’espadon à la palangre
  • Est du Canada – grande pêche au pétoncle
  • Golfe du Saint-Laurent, canal Esquiman – pêche au chalut de la crevette nordique
  • Plateau néo-écossais – pêche au crabe des neiges en casiers
  • Golfe du Saint-Laurent–crevette nordique
  • Golfe du Saint-Laurent– pêche au crabe des neiges en casiers
  • Crevette nordique et crevette ésope
  • Plateau néo-écossais – pêche au chalut de crevette nordique
  • Colombie-Britannique – saumon rouge (sockeye)
  • Colombie-Britannique – flétan du Pacifique
  • Colombie-Britannique – saumon rose
  • Colombie-Britannique, Fondation des espèces de grands migrateurs (CHMSF) -  thon blanc du Pacifique Nord
  • Colombie-Britannique – aiguillat commun
  • Golfe de l’Alaska – poisson plat de l’Alaska