Les Canadiens veulent des produits de la mer durables | WWF-Canada

Les Canadiens veulent des produits de la mer durables

 
 
	© J. D. Taylor / WWF-Canada
En 2011, le WWF a réalisé un sondage sur les produits de la mer durables auprès de 1 278 Canadiens de 18 ans et plus.

Voici ce que nous avons appris de ce sondage.
  • 63 pour cent des personnes interrogées ont déjà entendu l’expression « produits de la mer durables »
  • 91 pour cent des Canadiens estiment qu’il est important que le poisson et les autres produits de la mer vendus au Canada proviennent de stocks durables et non surexploités
  • 8 pour cent seulement des personnes interrogées estiment avoir suffisamment d’information au sujet de l’origine de ces produits
  • 11 pour cent achètent toujours, ou presque toujours, des produits de la mer durables
  • 21 pour cent des personnes interrogées affirment le faire au moins une fois par mois
  • 65 pour cent des Canadiens attendent des détaillants et des producteurs qu’ils fournissent l’information au sujet de l’origine des produits de la mer
  • 33 pour cent cherchent cette information auprès du gouvernement ou d’un organisme d’état, et 24 pour cent auprès des organismes sans but lucratif environnementaux
  • 72 pour cent des Canadiens interrogés estiment que les principaux obstacles à l’achat de produits de la mer durables sont la disponibilité et la fiabilité de l’information à ce sujet
  • La question du coût s’avère un obstacle relativement peu important pour les deux tiers des personnes interrogées
 

Ce que vous pouvez faire

Choisissez des produits de la mer portant l’écolabel du MSC. Vous n’en trouvez pas? Demandez-les! Si votre poissonnier ou votre détaillant ne peut vous répondre, dites-lui que vous voulez savoir d’où viennent les produits de la mer que vous consommez et que vous exigez des produits clairement certifiés MSC.

La pêche durable

L’instauration de meilleures pratiques de pêche qui réduisent les prises accessoiresest un élément essentiel de notre programme de produits de la mer durables. Le WWF travaille en ce sens à l’échelle mondiale.
Pour en savoir plus