Un plan de protection du beluga prometteur selon le WWF | WWF-Canada

Un plan de protection du beluga prometteur selon le WWF

Posted on 08 January 2016   |  
Delphinapterus leucas béluga dans l'océan Arctique © Kevin Schafer / WWF-Canon
© Kevin Schafer / WWF-Canon
Iqaluit, 8 janvier 2016 – Le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) salue le premier plan provincial  du Manitoba pour la viabilité de l’habitat du béluga lancé aujourd’hui et qui constitue une avancée prometteuse pour la protection de l’habitat au béluga au Canada.

Le président et chef de la direction du WWF-Canada, David Miller, réagit suite à l’annonce du plan de viabilité de l’habitat : « Le WWF-Canada accueille favorablement ce plan ainsi que l’opportunité qu’il représente pour la protection d’habitat de la plus grande population de bélugas au monde. C’est une première étape encourageante à la fois de la part du gouvernement manitobain et de la part du gouvernement fédéral qui tend à jouer un rôle important pour une meilleure protection des bélugas dans l’ouest de la baie d’Hudson. Nous serons heureux de collaborer avec le gouvernement fédéral à l’inclusion de la baie d’Hudson à son récent engagement d’augmenter à 10 % la protection des aires marines et côtières d’ici 2020. »   

De son côté, le vice-président du programme Arctique, Paul Crowley affirme : « Protéger les habitats marins profitera non seulement aux écosystèmes et espèces vulnérables, mais aussi aux Inuits et aux communautés nordiques. Les bélugas qui séjournent au Manitoba en saison estivale font partie de la culture nordique au Nunavut et Nunavik. Le WWF-Canada approuve les recommandations formulées dans le plan et tient à travailler en collaboration avec ses partenaires pour assurer la protection de cet habitat marin essentiel. »  

Près de 50 % des bélugas du Canada résident sur les côtes du Manitoba pendant l’été, à l’ouest de la baie d’Hudson. Ils s’y nourrissent, donnent naissance, allaitent et prennent soin de leurs petits. De ce fait, le statut de cette population est considérée comme préoccupante selon le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), ce qui signifie qu’elle risque de devenir menacée ou en danger suite à une combinaison de facteurs liés aux caractéristiques biologiques et aux menaces identifiées.  

Les bélugas font face aux impacts du bruit provenant de la navigation maritime, des perturbations de leur habitat telles que le développement hydroélectrique, de la pollution, des contaminants provenant des déversements ainsi que des changements climatiques.

Le WWF-Canada travaille, notamment, sur l’identification de l’habitat du béluga en Arctique ainsi que sur l’aire de répartition hivernale de la population du Saint-Laurent afin d’assurer leur protection.
 
À propos du WWF-Canada
Le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) est l’organisme de conservation le plus important au pays. Sa mission est de mettre un frein à la dégradation de l’environnement naturel et de construire un avenir où les êtres humains vivront en harmonie avec la nature. wwf.ca/fr/

--30—

Pour des renseignements supplémentaires :

Sophie Paradis, Directrice pour le Québec, WWF-Canada, 514-603-7627
sparadis@wwfcanada.org
Delphinapterus leucas béluga dans l'océan Arctique © Kevin Schafer / WWF-Canon
© Kevin Schafer / WWF-Canon Enlarge

Commentaires

blog comments powered by Disqus