La nouvelle désignation d'espèce « menacée » pour le caribou toundrique exige une intervention gouvernementale, selon le WWF-Canada | WWF-Canada

La nouvelle désignation d'espèce « menacée » pour le caribou toundrique exige une intervention gouvernementale, selon le WWF-Canada

Posted on 06 December 2016   |  
Caribou toundrique sur la côte de la baie d'Hudson
© David McGeachy
Certains troupeaux ont diminué de plus de 95 % par rapport à leurs plus hauts sommets historiques 
 
IQALUIT, 6 décembre 2016 – Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a désigné le caribou toundrique (Rangifer tarandus groenlandicus) comme « menacé », renforçant l’appel du WWF-Canada à protéger les habitats essentiels de cette espèce arctique.
C’est la première fois que le COSEPAC évalue le caribou toundrique et le statut menacé indique que l’espèce « va probablement être en voie de disparition si rien n'est fait pour inverser la tendance », selon la désignation du COSEPAC.
 
Bien que le caribou toundrique subsiste à travers le Nord du Canada, du Yukon jusqu’à l’île de Baffin, les aires de mise bas de la plupart des troupeaux se trouvent au Nunavut. Alors que le nombre de caribous dans les troupeaux fluctue naturellement, la sévérité et la nature répandue des déclins soulèvent un signal d’alarme qui ne peut plus être ignoré. Des 14 grandes populations canadiennes de caribous, 12 sont en fort déclin, certain jusqu’à 95 % par rapport aux sommets historiques.    
 
Étapes essentielles pour la protection du caribou toundrique :
  • Le ministère de l’Environnement fédéral doit ajouter le caribou toundrique aux espèces menacées sous la liste de la Loi sur les espèces en péril (LEP). De cette façon, une stratégie de rétablissement et un plan d’action peuvent être développés et mis en œuvre.
  • Inclure la protection de l’habitat du caribou dans le Plan d'aménagement du territoire du Nunavut en désignant des aires protégées pour garder le nouveau développement industriel à l’extérieur des aires de mise bas et d’élevage du caribou, ainsi que les passages d’eau douce et les corridors d’accès principaux.   
 
David Miller, président et chef de la direction du WWF-Canada :
« Cette désignation nous démontre que nous ne pouvons désormais plus ignorer le grave état dans lequel se retrouvent les caribous toundriques du Canada. Dans l’une des migrations les plus merveilleuses au monde, ces troupeaux avaient l’habitude d’inonder la toundra comme une marée océanique. C’est presqu’inconcevable qu’ils soient aujourd’hui menacés. Nous demandons au gouvernement du Canada d’agir rapidement pour accorder les mesures de protection nécessaires sous la Loi sur les espèces en péril, et deconsulter les gouvernements territoriaux et les Inuits pour promulguer des mesures afin que cette espèce emblématique ait une chance de se rétablir. »  
 
Paul Crowley, vice-président, Arctique au WWF-Canada :
« Les habitants du Nunavut veulent que le caribou soit protégé. Un sondage d’Environics demandé par le WWF-Canada révèle que 77 % des habitants soutiennent fermement la pleine protection du caribou toundrique, comprenant l’interdiction du développement industriel. Mais le gouvernement du Nunavut, sans consultations avec les communautés, a récemment changé sa position de longue date concernant la protection des aires de mise bas du caribou dans le Plan d'aménagement du territoire du Nunavut. Il y a une grande déconnexion entre ce que les gens du Nunavut souhaitent et les actions du gouvernement qui les représente. Échouer à la création de protections significatives pour les aires de mise bas du caribou compromet l’avenir de ces troupeaux à risque. Il existe une opportunité de remettre les choses en place dans le Plan d'aménagement du territoire du Nunavut et la nouvelle désignation « menacée » démontre que nous ne pouvons l’ignorer encore longtemps. »
 
À propos du WWF-Canada
Le WWF propose des solutions aux grands défis de conservation qui nous tiennent tous à cœur. Nous menons des projets dans des lieux uniques et de grande valeur environnementale afin que la nature, les espèces et les communautés puissent cohabiter en toute harmonie. Parce que lorsque la nature va, tout va. wwf.ca/fr 

Pour plus de renseignements
Laurence Cayer-Desrosiers | Spécialiste communications, évènements et relations avec la communauté, WWF-Canada | 514-703-2409 | lcdesrosiers@wwfcanada.org
 
Caribou toundrique sur la côte de la baie d'Hudson
© David McGeachy Enlarge

Commentaires

blog comments powered by Disqus